La formation est un acte poétique⎟Stéphane Diebold

La formation en entreprise est assurément un acte économique, une compétence différée qui construit aujourd’hui la valeur ajoutée de demain. La formation peut-elle être aussi un acte poétique ? 

La formation nait d’un besoin : les compétences professionnelles nécessaires à la réalisation de la stratégie. Mais le besoin n’est pas que raisonné, il recèle aussi une dimension qui prend une importance nouvelle : le désir.

Un responsable formation artiste: Former, c’est habiter un monde rationnel et émotionnel. Et la poésie – la création – est cette action de concevoir, d’assembler des éléments épars autour d’une œuvre. Le véritable enjeu de la formation n’est pas tant sa rationalisation – reliquat d’un monde stable et prévisionnelle -, que son émotion, cristallisation des apprenants autour de valeurs fortes, d’identités, de projets.

Reconstruire une envie: La formation est une maîtrise des savoirs, des savoirs faire et des savoirs être, mais cette maitrise n’aura de vie que si elle est capable de raconter une histoire crédible et qui fasse envie, qui réveille la gourmandise des apprenants.

article complet : La formation est un acte poétique. Par Stéphane Diebold | Formaguide.com.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s