Fabrication numérique : le gouvernement veut aider les « fablabs » à percer

Un appel à projets a été lancé pour soutenir le développement d’ateliers de fabrication numérique. Les subventions sont comprises entre 50 000 et 200 000 euros par projet. A ce jour, il existe une quarantaine de fablabs en France.

L’appel à projets est ouvert jusqu’au 13 septembre. La sélection des projets soutenus aura lieu en octobre 2013. Le cahier des charges peut être téléchargé sur le site de la DGCIS.

De l’EPN au fablab

l’un des objectifs de cette action est d’inciter certains des plus de 4 000 EPN qui existent dans l’Hexagone à se convertir en « fablab ». Car il existe bien des points communs entre les EPN et les fablabs : tous les deux sont basés sur le travail collaboratif et aspirent à diffuser des technologies numériques au plus grand nombre. Pour autant, la fabrication assistée par ordinateur est un sujet réellement spécifique qui ne s’improvise pas. Utiliser des outils bureautiques et savoir manier une découpeuse laser, ce n’est pas pareil. Certains EPN sont néanmoins en train de sauter le pas.

 

A ce jour, l’association internationale des fablabs compte plus de 250 membres. Ils sont censés respecter la charte définie par l’université américaine MIT, où a été créé le premier fablab à la fin de années 90. Le site wiki.fablab.is répertorie une quarantaine de fablabs en France.

article complet et liens : Fabrication numérique : le gouvernement veut aider les « fablabs » à percer.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s